Pourquoi le mal et le bien, serait différent d’une personne à une autre?

Je sens le besoin d’écrire un troisième article sur le sujet, car il y a encore beaucoup de questionnements sur ce concept. Tel que mentionné dans mon premier article, le bien, le mal, bien qu’opposé sont inséparables. De ce fait, il s’agit de déterminer où tracer la ligne qui sépare l’un de l’autre. L’endroit où se trace la ligne est différente pour chacun de nous si ce sont des critères évolutifs qui définit cette ligne au lieu de laisser cette option aux règles et valeurs de nos sociétés.

La question qui brule les lèvres est : quels sont ces critères qui se rattachent à l’évolution de la conscience plutôt qu’aux règles et valeurs de nos sociétés?

En revenant sur l’affirmation de Peter Deunov : « le bien et le mal c’est le haut et le bas ». Nous pouvons également dire que les vibrations les plus grossières sont le mal et les plus subtiles sont le bien. Quels sont ces critères? Bien sûr, il faut considérer le point d’évolution, mais ce n’est pas tout. Le karma a de l’importance, l’âge de l’âme, La polarisation de l’être et l’état des chakras sont des points qui ont un rôle à jouer en ce qui concerne la ligne à tracer.

L’exemple suivante peut vous donner une idée sur le fait la ligne qui sépare le bien du mal diffère d’une personne à l’autre.

Imaginons une ligne vibratoire de 1 à 10. 1 étant les vibrations les plus grossières et 10 les plus subtiles.

Disons que tous les critères réunis fait en sorte que les vibrations d’une personne « X » soit de « 5 » et que celle d’une personne « Y » soit de « 7 ». Imaginons maintenant que les deux personnes pose une même action dont taux vibratoire serait de « 6 »

Il serait juste de penser que cette action contribuerait à abaisser les vibrations de « Y » alors que la même action contribuerait à augmenter celles de « X ».

Sous cet angle une personne égoïste peut tout autant élever ses vibrations qu’une personne qui se donne aux autres. Encore une fois, sous l’angle de l’évolution de la conscience, le seul jugement que l’on peut porter c’est sur soi-même.

Pascal St-Denis.   

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s