Le rôle des principes et des valeurs dans l’émotion. (article 13)

Les principes et les valeurs que nous adoptons sont à l’image des forces et des faiblesses que nous transportons. Ils habillent notre « Je », le protège, et en font la promotion. Faisons une petite pause afin de mieux cerner la dépendance du « Je » envers les principes et les valeurs qui colorent notre intellect.

Les principes, que sont-ils exactement ? Quels impacts nos croyances ou nos valeurs ont-elles sur nos choix ? Pourquoi devrions-nous s’y attarder ? Les principes sont essentiellement des propositions vraies ou fausses que nous estimons vraies et avec lesquelles nous structurons notre manière de penser et d’agir. Nous retrouvons les principes humains classés sous différents thèmes tels que raciaux, religieux, moraux, sociaux, familiaux, etc. Par affinité, nous adhérons avec facilité à la plupart d’entre eux. Au fil du temps, les principes ont une évolution parallèle à la nôtre qui les rend conformes à la réalité du moment. Ainsi, tout au long de notre expérience de vie, ils définissent notre ligne de conduite en qualifiant nos pensées, nos gestes et nos actes. En fait, ils forment le squelette de notre pensée. En ce qui a trait à notre système de valeurs, il définit le degré d’attachement à un quelconque principe. Les valeurs sont donc une manière plus personnelle de véhiculer un principe, car elle concerne l’estime particulière que nous développons pour quelque chose. Elle détermine le caractère « valable » d’une pensée, d’une action ou d’un geste. Les valeurs fournissent donc une référence de jugement (bon ou mauvais) que nous portons sur nos actions ou sur celles d’autrui.

La manière dont nous interprétons les événements est intimement liée à la qualité de nos pensées, c’est-à-dire aux principes et aux valeurs que nous véhiculons. « Tel un homme pense, tel il est » et « l’énergie suit la pensée » sont des règles ésotériques fondamentales qui indiquent clairement l’ascendant qu’exercent sur nous les multiples schémas de pensée que nous adoptons tout au long de notre vie. Nous sommes le produit de ce que nous pensons et nous en faisons systématiquement l’expérience.

Il faut se rappeler que la sensibilité n’est pas l’émotion, mais lorsque nous faisons intervenir la pensée, cela produit l’émotion. Voici un exemple qui traduit parfaitement cette définition.

Par une belle journée de printemps, un homme, assis sur un banc longeant la rue, prenait un peu de soleil. Tout près, j’attendais mon épouse qui faisait quelques emplettes dans une boutique. Une femme vint s’assoir sur le même banc que lui et s’alluma une cigarette. Instantanément, l’homme se leva, lui faisant savoir son mécontentement. Furieux, il s’en alla, maugréant que sa fumée était une abomination.

Il est évident que cet homme avait ajouté à son bagage de valeurs l’intolérance à la cigarette. Il s’est senti dérangé par la fumée de cette dame avant même qu’elle n’ait eu le temps de produire un quelconque effet sur lui tellement sa réaction fut rapide. Je me suis alors demandé pourquoi il n’avait aucune réaction alors que des dizaines de voitures et de camions, projetant leur monoxyde de carbone, passaient sous son nez.

La fumée de cigarette n’a rien à voir avec la colère qu’il ressentit. En fait, c’est davantage le non-respect des valeurs qu’il a adoptées qui entraîna son émotion. Concernant la pollution générée par les voitures, il est fort à parier que n’ayant pas encore statué à cet effet, aucune pensée n’avait assez de puissance pour conduire à l’émotion. Cet exemple permet de comprendre le rôle de l’intellect qui agit comme agent déclencheur de l’émotion. C’est pourquoi il devient nécessaire d’épurer et de raffiner notre monde des valeurs qui structure notre intellect. Plus notre système de valeurs est rigide, plus nous sommes exigeants et intransigeants envers ceux qui nous entourent.

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s