Les composantes humaines et leur développement psychique parallèle. (Article 14)

Il peut être intéressant d’identifier les nuances fondamentales qui existent entre les grandes énergies que nous acquérons tout au long de notre évolution et qui forment, pour ainsi dire, la charpente de notre nature inférieure (la personnalité). Une personnalité qui s’est construite petit à petit par l’accumulation d’expériences instinctives, passionnelles, émotionnelles et sentimentales. Les prochains articles serviront à faire ressortir les particularités de ces quatre éléments. Les nuances sont subtiles, mais importantes et les connaître nous permettra de mieux les situer les unes par rapport aux autres.

Gardons à l’esprit le fait que la personnalité résulte d’une triple combinaison de force. Les trois types d’énergie de la personnalité sont : le corps éthérique, véhicule de l’énergie vitale ; le corps astral, véhicule de l’énergie de sensation ou de la force sensible ; le corps mental, véhicule de l’énergie intelligente et de volonté destiné à devenir l’aspect créateur qui dominera les deux autres. Ces forces constituent l’homme inférieur ou personnalité. Le corps de chair est, quant à lui, impressionné et contrôlé par ces trois types d’énergies. Le corps physique est donc un automate qui transpose en force (santé) ou en faiblesse (maladies) les énergies générées par cette triplicité de force. À chacune de ces forces, nous pouvons associer un aspect particulier de la personnalité. Apparaissent donc les correspondances suivantes :

Forces en jeu. Prédispose au développement.
Énergie vitale. (corps physique-éthérique) Des instincts.
Énergie de sensation. (corps astral ou de désirs) Des passions.
Énergie intelligente. (L’intellect, la partie inférieure du corps mental.) Des émotions.
La personnalité. (synthèse des trois précédents) Des sentiments. (synthèse des trois précédents)

Chacun des éléments soit : l’instinct, la passion, l’émotion et le sentiment forment l’empreinte marquante issue du développement évolutif des composantes humaines. Les correspondances sont exactes et nous permettent d’identifier leur ordre de progression et les forces qui cherchent à s’exprimer. Les corps ou enveloppes énergétiques s’interpénètrent et interagissent pour former un tout que nous appelons personnalité.  Comme pour la personnalité, le sentiment est le résultat en synthèse des expériences instinctives, passionnelles et émotionnelles acquises lors des multiples incarnations sur le plan de la forme.

    

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s