Ésotériquement, voici comment se poursuit le processus de la MORT : (article 8)

Au premier stade, la force vitale se retire du corps physique dans le corps éthérique. En conséquence, le corps physique « tombe en corruption » et « se disperse vers les éléments ». L’homme objectif s’évanouit, et l’œil physique ne le voit plus, bien que l’homme habite encore son corps éthérique. Lorsque la vision éthérique sera développée, la pensée de la mort assumera des proportions très différentes d’aujourd’hui. Quand la majorité de la race saura voir un homme dans son corps éthérique, l’abandon du corps dense sera considéré comme une simple libération.

Au second stade, la force vitale se retire du corps éthérique, qui se dévitalise.

Au troisième stade, la force vitale se retire de la forme astrale ou émotionnelle, laquelle se désintègre de la même manière. La vie se centralise ailleurs. Elle a acquis une vitalité accrue par son expérience sur le plan physique, et des couleurs additionnelles par son expérience émotionnelle.

Le stade final pour l’être humain consiste à se retirer de son véhicule mental. Après cette quadruple abstraction, le contrôle des forces vitales se concentre entièrement dans l’âme…

 

Tiré des enseignements d’A.A. Bailey

Pascal St-Denis

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s