Le chakra de la gorge et les énergies en mouvement.

Il est intéressant de tracer un portrait des tendances psychologiques qui se développent lorsque le centre d’intérêt se déplace d’un chakra à l’autre. Ce qui suit concerne la gorge et sa relation avec le chakra du cœur et de l’ajna qui se situe un peu en haut de la nuque.

Cœur en développement vers la gorge

L’homme a circonscrit son environnement sentimental. Il connaît des émotions, des désirs, des besoins satisfaits ou non. Il vit intérieurement des sentiments qu’il veut matérialiser dans son environnement. Il connaît déception, frustration, valorisation et parfois bonheur humain. Il désire encore plus, il aspire à une communion à un partage que son monde extérieur ne lui apporte pas totalement. Il raffine ses désirs, va à la source de ses pulsions. Il veut connaître la nature du véritable bien-être sentimental, en dépit des frustrations. Il cherche la clé qui ouvre son monde personnel et se met à son écoute. Il aspire à créer une ouverture et redéfinit ses valeurs.

Gorge

Au champ de conscience de la gorge, l’homme perçoit un besoin de complémentarité. Il reconnaît aussi qu’il a un autre désir, plus complet, mais moins palpable que ceux qu’il véhicule. Son souci de bonheur comme il le concevait appelle à un enrichissement. Il interroge son environnement, ses émotions, son vécu et les réponses qu’il reçoit le ramènent à lui, à son expression à son implication, à ses faiblesses et à ses désirs qu’il veut modifier. Sa disponibilité se personnalise et jette un regard plus aiguisé sur lui-même. Il est aussi attiré vers une perception différente du don et cherche sa nature juste.

Gorge en développement vers l’ajna

L’homme se questionne et négocie avec ses réponses. Il cherche à les appliquer, à modifier son monde émotif et sentimental. Il avance et recule accepte et refuse. Ses désirs véhiculent une insatisfaction qui le pousse à chercher des réponses ailleurs. Il ose interroger plus profondément sa conscience, ses instincts ne le satisfont plus. Il sent qu’il peut connaître une plus juste perception, une libération qui portent en elles le bien-être auquel il aspire en dépit de toutes les sollicitations qu’il subit du monde extérieur. Il découvre une nouvelle voie de communication : l’intuition. Il ose se l’approprier avec maladresse d’abord. Il persiste et s’aperçoit que la juste perception lui apporte une paix relative qui modifie son comportement et épure ses désirs et émotions. Il apprend à réfléchir intuitivement.

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s