L’homme et ses énergies.

Pour mieux connaître ce qui se cache derrière l’homme, il faut que certaines évidences soient fermement établies dans notre conscience.

1. Il n’existe rien d’autre que l’énergie, et cette énergie se manifeste sous forme d’énergies diverses et variées. Nos corps ou véhicules de manifestation sont constitués sans exception par des unités d’énergie. Nous les appelons atomes, et ces unités atomiques se maintiennent groupées sous forme de corps par la force de cohésion d’énergies encore plus puissantes.

2. Le foyer d’énergie centrale des êtres humains est celui de l’âme, mais sa puissance comme agent de cohésion et d’intégration est jusqu’à présent supérieure à sa puissance qualitative. Aux stades primitifs de notre évolution, c’est la cohérence qui est l’aspect
dominant. Plus tard, quand l’appareil de réponse de l’homme, ou ses corps deviennent plus développés, c’est l’aspect qualité de l’âme qui s’extériorise de plus en plus.

3. Chez l’homme, il persiste toujours une lumière dominante d’où un courant lumineux se projette dans l’homme. On peut le voir s’attacher en deux endroits principaux. Ces deux points se trouvent dans la tête et dans le cœur. Ils sont le fil de vie dans le cœur et le fil de conscience dans la tête. On peut également voir d’abord faiblement puis avec un éclat grandissant sept disques de lumière pâle annonciateurs des sept chakras.

4. Ces chakras constituent les aspects qualité et les aspects conscience. Leur fonction consiste à colorer l’apparence de l’homme, c’est-à-dire son expression extérieure dite physique, et d’utiliser cette forme physique comme appareil de réponse. Durant le processus évolutionnaire, ils sont soumis à trois sortes de développement :
a. Le développement qui s’opère lorsqu’un enfant du plan physique passe de l’adolescence à la maturité. Vers sa majorité, les centres devraient normalement atteindre la qualité d’expression à laquelle ils étaient parvenus quand le sujet est sorti d’incarnation dans sa vie antérieure. C’est alors que l’homme reprend la vie au point où il l’avait quittée précédemment.
b. Le réveil des centres par suite de l’expérience de la vie. Parfois, l’homme ne s’occupe que d’un seul centre au cours d’une vie donnée et parfois il accroît le fonctionnement conscient de plusieurs centres.
c. Finalement, il y a l’éveil de ces centres au moyen du processus de l’initiation. Bien entendu, cela n’intervient que quand l’homme s’avance consciemment sur le Sentier de l’évolution.

5. Les centres déterminent le point d’évolution de l’homme dans la mesure ou il s’agit de son expression phénoménale. Ils agissent directement sur le corps physique par l’intermédiaire du système endocrinien. Ce point doit rester présent à l’esprit.

Tiré des enseignements d’A.A.Bailey

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s