Les mécanismes évolutifs de l’amour

Je vous invite à observer le schéma qui fait suite à ce texte. L’amour a plusieurs visages et il ne faut jamais oublier que l’amour est une énergie qui évolue d’un point à un autre. De ce fait, l’amour est une énergie qui gagne en qualité au fur et à mesure que nous évoluons.

Bien sûr ! En tenant compte du fait que l’amour est une énergie en évolution et que, bien que nous ayons un bon bout de chemin de fait, il reste encore beaucoup à accomplir.

Laisse-moi vous donner un exemple ! Gardons à l’esprit que l’amour est une énergie, une conscience qui évolue. Imaginons qu’une personne a intégré 60 % de l’énergie de l’amour. La logique veut que cette personne réponde facilement par l’amour aux événements qui sont en dessous de ce taux d’intégration. Par exemple, disons qu’aimer son enfant requiert 40 % d’intégration. Il devient facile et naturel de répondre par l’amour aux situations qu’elle vit en cette matière. Maintenant, imaginons qu’aimer un voisin déplaisant requiert 75% d’intégration. Il est facile de comprendre que, peu importe la bonne volonté de cette personne, c’est la haine qui orientera sa réponse. Comme on dit : « on ne peut donner ce qu’on n’a pas ». La haine commence là où s’arrête l’amour ; c’est un principe universel concernant les paires d’opposés. Gardons à l’esprit que la haine connaît plusieurs paliers d’expression. L’indifférence est la forme de haine la plus subtile et la plus répandue car elle est le point de départ de l’exclusion. Pour mettre en marche l’ampleur d’un partage à grande échelle, les barrières de l’indifférence doivent nécessairement tomber.

   Comme vous pouvez le constater dans le schéma, l’amour sentimental puise son énergie des 3 chakras inférieurs. Nous savons que les chakras inférieurs sont ceux qui définissent la psychologie de la personnalité. Étant associé à ces chakras, l’expérience de l’amour tourne autour de « désirer-posséder-consommer ». Pour être clair, cela signifie que ce qu’on aime, ce qu’on désire, nous voulons le posséder pour ensuite le consommer. Consommer signifie en tirer du bonheur, des joies de la satisfaction.

Pour ce qui est de l’amour spirituel, il puise son énergie des 3 chakras supérieurs. Ces 3 chakras servent d’ancrage à l’âme, si je puis dire. Dès que ces chakras sont alimentés par l’énergie du mental une nouvelle forme d’expérience commence à infiltrer la conscience. Ainsi, « inclure-coopérer-partager » interpelle l’individu. au fur et à mesure que cette trinité devient un fait d’expérience dans notre vie, les principes d’universalités de la vie s’imprime dans notre conscience.

Pascal St-Denis

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s