Les Points de Crise

Du point de vue de l’évolution globale, il existe cinq points de crise que nous appelons les cinq initiations. Sous un angle différent, nous les retrouvons lors des appropriations marquant les cinq crises raciales.

Je ne parle pas de l’âme individuelle, si un terme aussi mal approprié peut être permis. Ces cinq points de crise marquent le transfert de la vie de l’âme, d’une race à une autre. Chaque fois qu’un tel événement se produit, il y a développement racial et une appropriation plus ou moins consciente par Une civilisation d’un autre véhicule d’expression. Le tableau suivant montre les appropriations marquant les cinq crises :

  1. Dans la civilisation lumérienne s’est produit l’appropriation du corps physique, avec ses cinq sens.
  2. Dans la civilisation atlantéenne s’est produit l’appropriation du corps astral.
  3. Actuellement, dans le présent monde aryen se produit l’appropriation du corps mental avec son développement intellectuel consécutif.
  4. Dans la prochaine race se produira l’appropriation de la triple personnalité et son intégration consciente.
  5. Dans la race finale, il se produira l’expression de l’âme et de ses véhicules dans sa mesure la plus pleine et en outre une certaine mesure de manifestation spirituelle.

Ce processus d’appropriation se reproduit à l’intérieur d’une incarnation donnée. Il a lieu dans l’ordre suivant dans la vie de l’aspirant d’intelligence moyenne qui réagit à la civilisation et à l’éducation des temps présents et qui les utilise :

  1. Appropriation de l’enveloppe physique. Ceci a lieu entre la quatrième et la septième année, lorsque l’âme, qui planait jusqu’alors au-dessus du véhicule physique, en prend possession.
  1. Une crise pendant l’adolescence ou l’âme s’approprie le véhicule astral. Cette crise n’est pas connue du grand public et elle n’est que vaguement perçue par la plupart des psychologues du fait d’anomalies temporaires qu’elle manifeste. Ils ne connaissent pas la cause, mais constatent seulement les effets.
  2. Une crise semblable entre la vingt-et-unième et la vingt-cinquième année, pendant laquelle le véhicule mental est approprié. L’homme doit alors commencer à répondre aux influences égoïques et dans le cas d’un homme avancé, il le fait fréquemment.
  3. Une crise entre la trente-cinquième et la quarante-deuxième année, pendant laquelle un contact conscient avec l’âme est établi ; la triple personnalité commence alors à répondre, en tant qu’unité, à l’impulsion de l’âme.
  4. Durant les années qui restent, il devrait y avoir un rapport de plus en plus solide entre l’âme et ses véhicules, conduisant à une autre crise entre la cinquante-sixième et la soixante-troisième année. De cette crise dépendra l’utilité future de la personne et aussi le point de savoir si l’égo continuera à utiliser les véhicules durant un âge encore prolongé ou bien s’il effectuera un retrait graduel de l’entité habitant la personnalité.

Il y a, dans l’histoire de la vie de toute âme au cours des âges, de nombreux cycles de crise, mais ces cinq crises majeures peuvent être suivies clairement du point de vue de la vision supérieure.

Tiré des enseignements d’A.A. Bailey

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s