Quelques notions ésotériques sur les Anges. Saviez-vous que…

Saviez-vous qu’anges et Dévas sont synonymes ?

Saviez-vous que la hiérarchie des anges est parallèle à celle des hommes et qu’il existe donc des anges moins évolués que nous alors que d’autres le sont davantage ?

Saviez-vous que les anges répondent à l’évolution par une obéissance totale à ces lois alors que l’être humain répond à l’évolution en se rebellant d’abord face à ces lois ?

Saviez-vous que les élémentaux sont des Anges au niveau le plus bas et qu’ils sont sur l’arc involutif du plan physique ? Les fées, les gnomes, les sylphides, les salamandres sont aussi des noms donnés à des anges ou dévas de nature inférieure qui ont un travail spécifique à accomplir. Certains sont sur l’arc involutif alors que d’autres sont sur l’arc évolutif. Les termes d’Ange solaire, ange de la Présence ou Ange gardien sont aussi donnés à cette évolution d’un niveau supérieur au nôtre.

Saviez-vous que les dévas ou anges ne se développent pas comme le fait la race humaine. Ils se réincarnent en groupes et non comme individus.

Saviez-vous que contrairement à nous, les anges entendent la couleur et voient le son ?

Saviez-vous que le règne des oiseaux est spécifiquement lié à l’évolution des dévas ?

Premièrement. Certains groupes de dévas ou anges qui désirent passer dans le règne humain, ayant développé certaines facultés, peuvent le faire via le règne des oiseaux, et certains dévas qui désirent entrer en communication avec les hommes peuvent le faire via le règne des oiseaux. Une allusion est faite à cette vérité dans la Bible chrétienne ou les anges ou dévas sont fréquemment représentés comme ayant des ailes.

Ces cas ne sont pas fréquents, car la méthode habituelle pour les dévas est de travailler progressivement en vue de leur individualisation par la sensation étendue, mais dans les cas qui surviennent ces dévas passent plusieurs cycles dans le règne des oiseaux, établissant la réponse à une vibration qui en fin de compte les entraînera dans la famille humaine. De cette manière, ils s’habituent à utiliser une forme grossière, sans les limitations et impuretés engendrées par le règne animal.

Deuxièmement. Beaucoup de dévas quittent le groupe des vies passives, dans un effort pour devenir des vies manipulatrices, en passant par le régime des oiseaux ; avant de devenir des fées, des elfes, des gnomes et autres esprits, ils passent un certain nombre de cycles dans le règne des oiseaux.

Tiré des enseignements d’A.A.Bailey

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s