Le champ de la gorge. L’expression de notre vérité (article 1)

Note aux lecteurs du blogue.

Dans la section « chakras », je me suis rendu compte qu’il manquait l’information sur celui de la gorge. Avant de poursuivre sur les 5 qualités, je vous transmets quelques articles sur ce sujet. 

Je vous présente le 5e et dernier chakra qui longe la colonne vertébrale. Certains d’entre vous se demandent pourquoi je ne développe pas les chakras qui se logent au niveau de la tête. Les 2 chakras de la tête sont des champs de synthèse alors que les 5 chakras qui longent la colonne sont des champs d’expériences qui sont parallèles au développement des 5 sens. Je vous rappelle que, bien que j’expose les champs de conscience dans un ordre établi, ils évoluent en réalité en de nombreux va-et-vient et chevauchements qui s’amalgament pour ne former qu’une ligne unique de croissance évolutive. Selon A.A.Bailey, le chakra de la gorge est actuellement très actif et s’apprête à prendre la place du plexus en tant que champ de « règlement ». Elle mentionne également que la gorge est spécifiquement l’organe de la parole créatrice. Elle enregistre l’intention créatrice de l’âme transmise par le flux d’énergie du centre frontal ou ajna. Ce flux produit une activité d’un certain type qui est la transformation supérieure de la faculté créatrice du champ sacré. Cette définition suppose une force mentale et spirituelle bien établie, car c’est l’âme qui, avec le temps, devient l’utilisateur de ce champ. Au stade actuel du développement évolutif, nous sommes toujours sous l’influence manipulatrice de notre monde de désir et des systèmes de valeurs qui dirigent nos sociétés. Le champ de la gorge doit encore conjuguer avec les forces de l’astral et du mental inférieur qui nous entourent ; les nôtres et ceux qui nous interpellent dans notre environnement.   

Sous l’emprise de ce conditionnement, la tâche qui attend le champ de la gorge concerne « l’expression de notre vérité ». L’identité qui s’est développée sous la tutelle du plexus solaire et le pouvoir personnel qui en résulte ont déplacé le facteur décisionnel à l’extérieur de nous-mêmes. Ainsi, c’est devenu la norme d’interpréter les événements selon les effets qu’ils produisent dans notre milieu de vie plutôt que d’après les prises de conscience intérieure qu’ils déclenchent. C’est ainsi qu’une grande majorité de nos décisions font fi d’une réalité intérieure au profit des besoins qu’impose notre milieu de vie. 

Étant avant tout un champ par lequel l’âme s’exprime, le chakra de la gorge reprend le processus des champs inférieurs, mais cette fois il réaffirme son identité de manière subtile. Ainsi, tout converge vers une intériorisation consciente qui par la force des choses fait monter à la surface des besoins intérieurs qui portent en eux une volonté d’authenticité. C’est pourquoi l’ouverture de ce champ de conscience devient exigeante, car c’est une création par l’esprit qui demande d’accepter ce que l’on est devenu pour l’offrir à la connaissance des autres. Cela signifie qu’il faut laisser tomber les systèmes de défense qui cachent une réalité intérieure différente de celle qui est exprimée.

À suivre.

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s