La place et le rôle de l’âme dans notre évolution

Ce blogue s’intéresse à l’évolution de l’être humain, à son devenir. Évoluer signifie aller de l’avant, se transformer de manière graduelle et continuelle. Évoluer spirituellement c’est aller de l’avant vers l’âme. Cela veut dire se transformer et avancer de manière à se rapprocher graduellement et continuellement de l’âme. Nous recherchons tous  à établir un contact de plus en plus conscient avec notre âme, mais connaissons-nous les lois et les règles qui la conditionnent?

Dans le but de mieux saisir les multiples aspects de l’âme, je vais produire une série d’articles qui, je l’espère, vous permettront d’améliorer vos connaissances sur le sujet.

Pour commencer situons l’âme Par rapport aux éléments qui l’entoure.

  1. L’âme, macrocosmique et microcosmique, universelle et humaine, est l’entité qui vient à l’existence quand l’aspect spirituel et l’aspect matériel entrent en rapport.
  2. L’âme n’est donc ni esprit, ni matière, mais le rapport entre eux.
  3. L’âme est la médiatrice entre esprit et matière ; c’est le principe intermédiaire, le lien entre Dieu et sa forme.

Ces quelques  affirmations devraient suffire à ouvrir le dialogue entre nous tous.

Ceux qui voudraient approfondir le sujet, je suggère qu’ils se rapportent à l’onglet « mon parcours » « mes références » et qu’ils ouvrent « Traité sur la magie blamche » de la page 34 à 42.   Vous trouverez beaucoup de notions de base concernant la nature de l’âme.

J’attends vos réflexions et vos questions sur le sujet.

#4. Chakras: localisation et rôle

La localisation. Rappelons que les cinq champs de conscience situés le long de l’épine dorsale ne sont pas à l’intérieur du corps physique, mais à certains points distincts dans la substance éthérique qui lui est parallèle. Chez la moyenne des hommes, la distance qui les sépare des vertèbres physiques est d’au moins cinq centimètres. Les champs de la tête sont également extérieurs au corps physique dense. Là où les lignes de force se croisent et se recroisent, cinq zones se forment le long de la colonne vertébrale et deux autres dans la tête. Dans ces zones, les énergies sont plus puissantes que partout ailleurs, car elles sont plus concentrées. C’est ainsi que vous voyez apparaître les centres majeurs. À travers le corps tout entier, des croisements se produisent et une multitude de centres ou de vortex d’énergie apparaissent :

  1. Là où les lignes de force se croisent 21 fois, on retrouve un centre majeur. Il en existe sept. Ils sont les sept champs de conscience qui attirent notre attention.
  2. Là où elles se croisent 14 fois, vous avez l’apparition de centres secondaires qui servent de relais vers le système glandulaire et le système nerveux.
  3. Là où elles se croisent 7 fois, vous avez de tout petits centres; il en existe plusieurs centaines dont plusieurs se retrouvent sur les lignes d’acupuncture par exemple.

En raison du lien énergétique qu’ils possèdent avec chacun des corps formant la personnalité, les champs de conscience ont un rôle spécifique à y jouer. Voici les fonctions primaires que nous pouvons attribuer aux différents champs de conscience.

 Les fonctions éthérique, astrale et mentale des champs de conscience.

Les centres ont trois fonctions principales :

  1. vitaliser le corps physique. Ils permettent à la VIE de circuler et d’irriguer le corps. (Physique et éthérique)
  2. amener le développement de l’auto-conscience. Ils définissent l’expérience dans les trois mondes des affaires humaines. (Astral)
  3. transmettre l’énergie spirituelle et entraîner l’homme à l’état d’être spirituel. Ils sont le début et la fin de l’homme. Ils sont les récepteurs des émanations divines et de leurs manifestations périodiques. (Mental, spirituel)
  • Rappelez-vous que chaque champ de conscience (se situant dans le corps éthérique) possède une contrepartie (vortex) dans les corps astral et mental.