La place de l’âme et notre rapport avec elle (article 2)

L’âme n’est ni esprit ni matière. Elle est le produit de la relation entre ces deux antagonistes. L’on parle de vieille ou de jeune âme, mais de quoi s’agit-il exactement? Il est dit que le degré exact de conscience dépend de l’âge de l’âme. L’emprise affirmative de l’âme sur le mécanisme du corps dépend du point de développement ou de ce qu’on appelle « l’âge de l’âme ». En réalité, l’âme n’a pas d’âge. En fait, l’âge de l’âme signifie réellement la durée pendant laquelle l’âme a utilisé la méthode d’incarnation physique.

Concernant l’âge de l’âme, certains ont émis des théories concernant les réincarnations.  Des limites de temps ont été assignées dans l’au-delà aux âmes humaines entre leurs incarnations sur le plan physique, tant et tant d’années selon l’âge de l’âme désincarnée et sa place sur l’échelle de l’évolution. On a dit que si l’âme est très évoluée, son absence du plan physique se prolonge, alors que c’est le contraire qui est vrai. Les âmes évoluées et celles dont la capacité intellectuelle se développe rapidement reviennent très vite, à cause de la sensibilité de leurs réactions à l’attrait des obligations, intérêts, et responsabilités déjà établies sur le plan physique. Les gens ont tendance à oublier que le temps est la séquence des événements et des états de conscience tels qu’ils sont enregistrés par le cerveau physique. Quand il n’y a pas de cerveau physique, ce que l’humanité entend par temps n’existe pas. Stade par stade, la suppression des barrières dues au monde de la forme apporte une compréhension croissante de l’Éternel Présent.

Certaines personnes ont franchi la porte de la mort et continuent à penser en termes de temps. Cela est dû à l’illusion et à la persistance d’une puissante forme-pensée. Cela dénote que leur conscience est principalement centrée sur le plan astral.

La place et le rôle de l’âme dans notre évolution

Ce blogue s’intéresse à l’évolution de l’être humain, à son devenir. Évoluer signifie aller de l’avant, se transformer de manière graduelle et continuelle. Évoluer spirituellement c’est aller de l’avant vers l’âme. Cela veut dire se transformer et avancer de manière à se rapprocher graduellement et continuellement de l’âme. Nous recherchons tous  à établir un contact de plus en plus conscient avec notre âme, mais connaissons-nous les lois et les règles qui la conditionnent?

Dans le but de mieux saisir les multiples aspects de l’âme, je vais produire une série d’articles qui, je l’espère, vous permettront d’améliorer vos connaissances sur le sujet.

Pour commencer situons l’âme Par rapport aux éléments qui l’entoure.

  1. L’âme, macrocosmique et microcosmique, universelle et humaine, est l’entité qui vient à l’existence quand l’aspect spirituel et l’aspect matériel entrent en rapport.
  2. L’âme n’est donc ni esprit, ni matière, mais le rapport entre eux.
  3. L’âme est la médiatrice entre esprit et matière ; c’est le principe intermédiaire, le lien entre Dieu et sa forme.

Ces quelques  affirmations devraient suffire à ouvrir le dialogue entre nous tous.

Ceux qui voudraient approfondir le sujet, je suggère qu’ils se rapportent à l’onglet « mon parcours » « mes références » et qu’ils ouvrent « Traité sur la magie blamche » de la page 34 à 42.   Vous trouverez beaucoup de notions de base concernant la nature de l’âme.

J’attends vos réflexions et vos questions sur le sujet.