Le coronavirus et la peur.

Le virus s’étend au 4 coins de la planète et son contrôle est encore loin d’être acquis. S’il n’est pas déjà dans votre pays, ce n’est qu’une question de temps, avertissent les spécialistes. La peur de ce nouveau coronavirus, elle aussi, s’installe rapidement un peu partout et cause beaucoup de dégâts autre que physiologiques, car le véritable problème en est son contrôle et non sa dangerosité.

La Peur est l’une des manifestations les plus courantes de l’énergie astrale. Elle vient en premier, car elle constitue, pour la grande majorité d’entre nous, le mal astral fondamental. Chaque être humain connaît la peur. L’intensité des vibrations de la peur va de celle des peurs instinctives du sauvage, fondées sur son ignorance des lois et des forces de la nature, sur sa terreur de l’obscurité et de l’inconnu jusqu’à la peur, que nous connaissons tous, de la perte des amis ou des êtres chers, de la santé, de l’argent, de la popularité, sans oublier celle d’échouer, celle qui prend racine dans le doute, celle de la souffrance et de la mort,

On pourrait allonger cette liste indéfiniment ; mais il suffit de relever l’existence de peurs de toutes sortes. La peur domine beaucoup de situations et jette souvent son ombre sur les moments heureux de la vie. La peur réduit l’homme à un atome de vie sensible, timide et épouvanté devant l’énormité des problèmes de l’existence, conscient de son insuffisance, comme homme, à faire face à toutes les situations, incapable de transcender ses angoisses et ses doutes pour entrer en possession de son héritage de liberté et de vie. Il arrive qu’il soit si dominé par la peur qu’il craint pour sa raison. Le tableau de la peur n’est pas trop sombre, car la peur est l’énergie astrale (émotionnelle) dominante à notre époque et l’humanité sensible y succombe facilement.

Les causes profondes de la peur sont cachées dans l’histoire évolutive de notre système solaire et de ce fait, il n’y a aucune réponse intelligible. Il est dit que la peur a ses racines dans la trame même de la matière. Certains la relie à une faiblesse humaine, à un mauvais fonctionnement du mental humain. Elle ne dépend pas du fait que l’homme est doté de raisonnement. S’il se servait bien de son raisonnement, il pourrait éliminer la peur. Notre âme sensible est faiblement consciente des facteurs suivants :
a. Un sentiment d’oppression qui résulte de l’immensité qui nous entoure.
b. La pression provenant de toutes les autres vies ou existences.
c. L’inflexibilité de la Loi et des forces de la nature.
d. Par-dessus tout, le sentiment d’être limités et, par conséquent, inadéquats devant l’immensité de la vie.

Une grande quantité d’angoisse et de peur peut être ressentie par un individu sans qu’elle ne le regarde en rien individuellement. Il est tout à fait possible qu’un homme adopte la peur d’autrui, alors que lui-même n’a rien à redouter. Il peut s’identifier à tel point aux pressentiments de désastres qui menacent son prochain qu’il les interprète comme s’ils s’appliquaient à lui-même. Incapable de se dissocier des réactions des autres, il absorbe tant du poison présent dans leurs auras émotives et mentales, qu’il est entraîné dans un tourbillon d’angoisse et de peur. Pourtant, s’il le savait, l’avenir ne lui réserve aucune catastrophe. Il est simplement victime de l’illusion, mais l’effet sur son corps astral et son plexus solaire est réel. C’est un cas particulièrement fréquent aujourd’hui où il y a tant d’âmes sensibles inexpérimentées quant au maniement du karma mondial, livrées aux souffrances des autres et incapables de distinguer leur destin du destin des autres.

Combien d’heures de souffrance ont-elles été vécues par des événements réels, et combien par de faux pressentiments, des doutes et des incertitudes sans aucune base réelle ? Il est recommandé de méditer sur la vérité dans la vie quotidienne, en employant le concept de la vérité pratiquée et vécue, comme pensée-semence.

Apprenez par cœur et utiliser chaque fois que vous vous sentez envahis par la peur et par des pressentiments inutiles, la formule de prière suivante :
Que la réalité domine chacune de mes pensées et que la vérité dirige ma vie.

Que chacun répète cette formule aussi souvent qu’il est nécessaire concentrant votre attention mentale sur la signification de ces mots.

Je suggère en outre l’usage du simple bon sens et l’adoption d’une attitude mentale qui refuse de perdre du temps en vaines peurs.

Inspiré des écrits d’A.A. Bailey
Pascal St-Denis

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s