Des questions sur les guides ? « (Article 11)

Comment choisit-on nos guides ?

Le choix entre le guide et la personne guidée se fait à partir du chemin offert par son âme et accepté par la personne réincarnée. Ce choix provient de l’expérience similaire de ces deux Êtres. L’âme qui accepte la réincarnation accepte l’aide offerte à ce moment. Ceci devient ainsi plus facile. Ce choix se fait de part et d’autre. Le jumelage avec un guide se fait dès l’instant où le chemin de vie proposé est accepté par l’âme qui désire se réincarner. Cela se fait par osmose, par l’union de l’énergie dégagée par les deux entités concernées. Ce n’est pas un rapport de force, mais une union instantanée.

L’expérience de vie semblable veut dire que les courants de la vie apportent des circonstances, des sentiments qui se ressemblent. Peu importe l’époque du vécu, la vie se répète. Même avec les changements, les expériences de vie sont les mêmes. C’est pour cela que les guides peuvent comprendre et apporter l’aide par l’expérience déjà acquise. N’oubliez pas que la relation entre le guide et l’individu en incarnation se fait toujours par le processus de l’intuition. Lorsque vous changez de paliers de conscience, vous changez alors de guide.

Pourquoi sentons-nous le besoin de leur donner des noms ?

Oh oui ! En effet, l’identité pour vous est une preuve de vérité, d’existence. Aussi, les êtres d’énergie qui répondent à votre sollicitation ont la connaissance de leurs multiples identités, mais en sont aussi détachés plus ou moins selon leur ascension évolutive. Si un guide se présente sous le nom de Paul, il a été Paul dans une quelconque incarnation. Son état présent d’évolution peut répondre à l’acquis de Paul : c’est de cette énergie que vous avez besoin et il vous offre ce soutien. Ici, si je puis dire, nous nous reconnaissons en énergie et non par une appellation issue d’une incarnation. Mais laissons ce détail, puisque, de toute façon, un nom est une reconnaissance, un contact et que là seul est l’élément important : le point de rencontre.

Comment les guides nous perçoivent-ils ?

Comme une onde énergétique d’abord : lorsque votre radiation s’intensifie (sollicitation) elle attire vers elle, les ondes d’énergie de même nature ou presque. Quand il y a un contact possible, le guide perçoit votre corps éthérique. Plus la demande est précise, plus votre perception devient détaillée. Mais sachez que toute perception se fait à partir de son correspondant énergétique. Par exemple, si vous sollicitez une réponse au niveau d’une maladie physique, le guide offrira la perception énergétique qu’il en a. À ce niveau la marge d’erreur au niveau de la réception de la réponse est moins grande. C’est pourquoi il est important de purifier vos centres d’énergie. Aussi, plus vous élevez votre conscience, plus vous manifestez votre radiation et plus vous êtes perçus. Cette manifestation se loge dans la conscience et non dans une attente de phénomènes flatteurs.

Est-ce que les guides provoquent des situations ?

Évidemment non ! Jamais les guides ne provoquent de situation. Vous le faites vous-mêmes. Intervenir ne ferait qu’accentuer l’incompréhension que vous avez de vous-mêmes et des situations que vous vivez.

Le guide tente d’éclairer la véritable voie, de soutenir un choix juste ou de suggérer des pistes de solution pour vous libérer de vos contraintes. Là est son intervention. Évidemment, certains cas semblent prouver une intervention plus prononcée, mais sachez que vous percevez ce que vous êtes en mesure de comprendre et d’accepter dans le seul but de progresser vers la libération.

Les guides de plan – les guides hiérarchiques – leurs rôles respectifs.

Voyez un plan d’entreprise qui comprend en effectif humain des cellules dirigées par un responsable. L’exemple est simple, mais très représentatif de la constitution de la hiérarchie.

Chaque individu composant une cellule est guidé dans son travail de réalisation par ce responsable d’équipe qui connaît le but à atteindre et qui fournit le soutien d’y arriver.

Ce responsable fait également partie d’une équipe qui est elle-même initiée et guidée par un supérieur qui connaît le but ultime, mais qui a pour responsabilité d’en réaliser une étape.

Ces superviseurs (supérieurs) ont à mettre en forme une troisième étape de réalisation plus perfectionnée en chemin vers le produit final. De ce fait, ils ont une vue plus élargie de tout l’effort à fournir pour coordonner l’œuvre et la participation de chacun.

Cependant, ils supervisent les responsables qui eux soutiennent les ouvriers. Toute cette structure a pour but idéalement parlant et dans une échelle plus élargie d’aboutir à l’idéal projeté. C’est pourquoi, d’un palier à l’autre, l’effort du plus petit sert à créer la pulsion, et le soutien du plus grand à soutenir l’effort jusqu’au moment où le but est atteint.

Ainsi en est-il de toute « évolution ». Chaque être susceptible d’apporter aide et soutien le fait. Le guide de plan « travaille sur le terrain »participe à votre conquête spirituelle. Les guides de la hiérarchie, eux soutiennent la fusion de tout groupe, l’union et l’unité. Ils n’ont pas de visée individuelle.

Il est important de comprendre que le guide de plan a pour rôle de soutenir la démarche personnelle de chaque être humain vers son âme. Son but est de vous conduire vers la libération de la personnalité. Le guide hiérarchique a pour rôle principal d’utiliser et de soutenir la partie libérée de l’individu. Son but est de diriger l’individu à travers sa vie de service.

Pascal St-denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s