#10. La structure énergétique de l’homme

L’homme est beaucoup plus qu’un être de chair et de sang. Avant tout, il est énergie. Il possède une structure énergétique qui répond aux lois et aux règles de l’évolution globale. Pour comprendre les rouages de notre évolution, il est important d’identifier les principales composantes humaines. Celles qui nous intéressent sont peu nombreuses, il est donc facile de les apprendre. Par contre, pour bien des gens la difficulté vient du fait que la majorité des composantes qui sollicitent notre attention ne sont pas apparentes. Ils ne peuvent utiliser leurs sens pour les palper, les mesurer et les situer dans des structures connues. À partir du moment que nous choisissons de mettre l’accent sur l’aspect évolutif de la vie, il devient important pour nous d’en apprendre le plus possible sur cette facette de notre être. Une meilleure connaissance des composantes humaines et des rapports qui les unissent nous permet de dresser un tableau complet de nous-mêmes : spirituel et matériel.

Pour débuter, il est bon de dresser un petit inventaire des composantes humaines qui meubleront nos recherches. Pour débuter, je vous présente les sept grandes énergies qui font partie de l’univers de l’être humain et quelques-unes de leurs caractéristiques.

La Personnalité.

  1. (Le corps mental) L’énergie de la pensée. La réflexion sur les niveaux inférieurs de la volonté et du dessein divin. Le motif. L’impulsion à planifier.
  2. (Le corps émotionnel) L’énergie de sensibilité. La capacité de réponse. Le sentiment émotionnel, l’énergie astrale. La réflexion sur les niveaux inférieurs de l’amour divin. La force du désir. L’impulsion à aspirer. Le désir évolutif. La tendance à attirer, à être magnétique.
  3. (Le corps éthérique) L’énergie de vie intelligente. La capacité d’intégrer et de coordonner. La force du corps vital ou éthérique. La réflexion sur les niveaux inférieurs de l’activité intelligente Divine. L’impulsion à agir, à être énergique.
  4. (Le corps physique) L’énergie de la matière dense. L’activité extériorisée. Les réactions automatiques de la gaine externe. Le point d’unité le plus dense. L’aspect de synthèse le plus bas.

L’âme divine

  1. L’énergie de bouddhi (amour spirituel). La force de l’amour divin et raisonnant. L’intuition.
  2.  L’énergie d’atma (volonté spirituelle). La force de la volonté divine. La personnification du dessein divin.

L’Esprit.

  1. L’énergie de la vie même. La source

Ces énergies constituent l’être humain, unité d’énergie. Elles en font essentiellement un être humain actif, intelligent, aimant et vivant. Dans le temps et dans l’espace, elles se développent les unes à la suite des autres, amenant chez l’homme en évolution, une éclosion totale de sa nature et une expression complète des sept types d’énergie qui le conditionnent. Tandis que le cycle évolutif poursuit sa course, des développements se produisent, coordonnant la personnalité globale de l’être humain :

1. Les enveloppes et les corps destinés à l’expression se développent progressivement, ce qui est le résultat :

  • d’incarnations successives.
  • D’une interprétation de l’expérience qui devient de plus en plus correcte et adéquate avec le temps.

 2. Le soi inférieur qui s’identifie au monde de la forme :

  •  deviens de plus en plus conscient et en conséquence agit plus intelligemment dans les trois mondes de l’évolution humaine.
  • Déplace son centre d’intérêt successivement d’un corps à l’autre et expérimente des états de conscience de plus en plus élevés.
  • Modifie son orientation laissant derrière ce qui lui était désirable (le monde des apparences) pour se tourner vers le monde de l’âme.

C’est ainsi que nous progressons et c’est de cette façon que la vie (l’esprit), la qualité (l’âme) et l’apparence (la personnalité) sont unies. Il est sage de garder ces stades de développements soigneusement à l’esprit, car de nombreux problèmes psychologiques modernes proviennent :

  1. Du processus de réorientation qui nous conduit à entreprendre une démarche qui bouleverse le quotidien et qui désorganise la personnalité.
  2. De nombreuses prises de conscience et les changements qu’elles proposent qui conduisent inévitablement à la dualité et au conflit.
  3. De la fusion graduelle de la personnalité et de l’âme dont les effets sur la personnalité provoquent les problèmes physiologiques et psychologiques que nous sommes susceptibles de connaître.

À ce stade, il faut que comprendre qu’il ne s’agit pas de faire une description exhaustive de chacune des composantes humaines, mais d’orienter l’information de manière à ce qu’elle contribue au développement d’une connaissance plus intelligente et plus profonde de l’entité évolutive que nous sommes. Avec le développement de la science, nous avons appris beaucoup de choses sur l’homme de chair. Ici, c’est l’homme énergétique qui mérite notre attention. Il ne faut pas oublier que derrière les apparences, il existe un monde qui ne meurt jamais.

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s