Créer une opinion publique forte

La création d’une opinion publique forte et unie nécessite une structure éducative qui met l’accent sur les valeurs universelles qui place les justes relations humaines au premier plan de toutes revendications. De plus en plus de problèmes qui nous touchent concernent la communauté mondiale et exigent une prise en charge en ce sens. Les problèmes environnementaux, fiscaux, de pauvreté, des réfugiés, font état de ce besoin.  

Avec une approche planétaire sur ces problèmes plutôt que nationalistes, je ne crois pas que nos gouvernements, nos décideurs oseraient faire obstruction à une opinion publique forte et solidaire qui exigerait de travailler en ce sens.  

L’opinion publique n’a pas d’égal, mais elle est actuellement mal utilisée, car beaucoup trop fractionnée. En tant que citoyens, acceptons-nous trop aisément ce qu’on nous dit ? Les phrases bien ficelées du politicien entraîné et braqué sur ses desseins partisans. Les arguments du démagogue à la langue dorée exploitant des théories qui excitent les passions populaires, les mensonges de l’homme qui a une cause ou un intérêt personnel à faire valoir, tous sont facilement entendus et finissent par trouver leur lot d’adeptes.

La psychologie de masse et la réponse prévisible à ce qu’on nous dit sont exploitées depuis longtemps. Malheureusement, la plupart du temps, ces facteurs qui prennent le pouls d’une population qui sert l’intérêt des hommes qui n’ont pas à cœur le bien supérieur de l’humanité. Un peu d’organisation dans la direction et un programme sagement défini en vue de cet objectif peuvent apporter le changement nécessaire et permettre à une opinion publique saine et intelligente de devenir l’un des facteurs majeurs de la reconstruction mondiale et de justes relations humaines.

La véritable opinion publique telle que je l’entends doit traduire la conscience d’un peuple. Donc, plus un peuple évolue, plus il est en mesure d’adhérer à des valeurs universelles et de penser par lui-même, moins il devient fragile à la manipulation. Les influenceurs qui utilisent la scène publique profitent de nos points faibles autant qu’ils le peuvent pour nous convaincre de leurs points de vue. Ils se servent de nos peurs, nos peines, nos colères, nos angoisses, notre orgueil, nos affections, nos sympathies, nos antipathies, nos préjugés, nos valeurs, notre désir de sécurité, d’abondance et plus encore. Pour éviter d’être ballotés comme une feuille au vent, nous devons découvrir par nous-mêmes le point où nous cédons le plus facilement à ces points faibles.

Pascal St-Denis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s