Une réponse à l’âme.

Il est important que vous compreniez que quelque chose de nouveau se produit aujourd’hui. C’est l’apparition d’un nouveau règne dans la nature, le cinquième règne ; le royaume des âmes. Il se réalise actuellement sur terre et sera composé de ceux qui acquièrent la conscience de groupe et qui sont capables de travailler en formation de groupe. C’est là une chose possible, car ces êtres auront atteint par leurs propres efforts un état de perfection (même s’il est de caractère relatif) et qu’ils s’identifieront avec certaines expansions de conscience de groupe. Il en sera ainsi également parce qu’ils sont parvenus à aimer leur prochain de la même façon qu’ils se sont aimés eux-mêmes dans le passé. Pensez clairement à cela, et saisissez, si vous le pouvez, la pleine signification de cette dernière phrase.

Le travail consiste à rendre efficaces le principe de sagesse, et le principe d’amour. Le processus suit trois directions :

  • L’effort fait pour utiliser la technique de détachement, d’absence de passion, et de discernement.
  • L’initiation de groupe, rendue possible par les efforts poursuivis personnellement par ceux qui travaillent à une complète subordination de la personnalité et à l’intérêt de groupe pour le bien du groupe.
  • L’effort de groupe, poursuivi en tant que groupe, d’aimer tous les êtres, de saisir et de comprendre la véritable signification de la technique du Verseau relative à l’amour et au travail de groupe.

L’expérience consistant à changer de méthodes et à appliquer la nouvelle technique de travail de groupe doit être poursuivie de la même façon, au milieu de la tension et de l’agitation de la civilisation occidentale. Cela impose un effort excessif à tous ceux qui ont choisi de participer à cette tâche. Si la poursuite s’en avère possible et si le succès s’ensuit, alors les matériaux employés en auront acquis une trempe, un degré de finesse et de puissance plus grandes.

Ainsi qu’il a déjà été dit, les jungles de l’Occident appartiennent à une catégorie différente de celles qui se trouvent dans les régions de l’Orient. Elles exigent la paix au milieu du tumulte ; la puissance dans la fatigue, la persistance malgré la mauvaise santé, la compréhension malgré les clameurs de la vie occidentale. Des progrès sont donc accomplis non pas à cause des conditions existantes, mais malgré celles-ci. Il ne s’agit pas de se retirer du monde. Il n’existera pas de paix et de tranquillité physiques au milieu desquelles l’âme peut être invoquée et où le travail, aux résultats féconds, peut être accompli dans le calme, le silence et le repos.

C’est dans les clameurs que le travail doit se poursuivre. Il faut trouver le point de paix au milieu du fracas. La sagesse doit être atteinte au milieu même du tourbillon intellectuel, et le travail de coopération avec le côté intérieur de la vie doit se poursuivre au milieu du vacarme accablant de la vie moderne dans les grandes cités. Tel est votre problème.

Tiré des enseignements d’A.A. Bailey

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s