Sensibilité ou sensiblerie ? (article 6)

Que dire de ces deux mots sinon qu’ils entraînent l’être humain dans des directions opposées. Vous ne serez sûrement pas surpris si je mentionne que la sensiblerie conduit la personne qui s’y prête vers les bas-fonds de l’émotion. On dit de la sensiblerie qu’elle exprime une sensibilité puérile et outrée. En plus d’être manipulatrice et excessive, elle fait montre de susceptibilités et d’intransigeances envers les autres.

La véritable sensibilité produit un élargissement de la conscience. Elle est un acquis évolutif qui se raffine continuellement, car en devenant plus attentif au côté intérieur de la vie, on se rapproche de notre véritable nature, celle de l’âme. Pour y arriver, nous devons épurer notre force sensible. Un grand nombre de personnes arrivent au point où elles doivent porter une attention toute particulière à leur nature sensible. La sensibilité qu’elles véhiculent a atteint un tel paroxysme que, si elle n’est pas restructurée autour d’une réalité intérieure capable de faire abstraction des influences extérieures, elles se voient condamnées à vivre dans un incessant tourbillon d’émotions.

La responsabilité de nos expériences émotives nous incombe et il est inutile de faire porter aux autres l’odieux du problème. Nous devons nous assurer de comprendre et d’accepter les véritables enjeux d’une démarche dite « spirituelle ». Ce qui importe n’est pas tant le contexte émotif, mais bien les prises de conscience qui s’y rattachent. C’est une prise en charge exigeante, car elle concerne l’aspect dynamique d’une responsabilisation de l’état intérieur en constante évolution. La personne qui fait montre de sensiblerie exige beaucoup des autres alors que celle qui se charge de sa sensibilité est exigeante envers elle-même.

De raffinement en raffinement, nous élargissons notre capacité de perception. Il faut toujours se rappeler que la sensibilité émotive qui, à l’heure actuelle, est si vivante et si perturbante n’est qu’une étape à maîtriser et à franchir face au long parcours de l’évolution humaine.

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s