Gérer les tensions du chakra du cœur. (article 1)

Les articles de la dernière semaine ont fait ressortir les malaises et les maladies qui découlent de l’éveil, la stimulation et l’utilisation des chakras. Les articles qui vont suivre vont mettre en relief ce qui doit être fait pour harmoniser les chakras, assurer leur développement spirituel et minimiser les tensions créées par le transfert d’énergie d’un chakra à l’autre. La plus grande partie des tensions que nous connaissons actuellement sont dues au transfert des énergies du plexus solaire vers le cœur. C’est pourquoi je m’attarderai d’abord sur ces deux chakras.

Avant de poursuivre, souvenez-vous que les chakras sont davantage que de simples stations dans lesquelles on s’alimente en énergies. Les chakras sont l’extension de l’âme sur le plan physique. Sous cet angle, il est préférable de les voir comme des champs de conscience qui contiennent l’ensemble de nos mémoires psychiques.

Revenons à nos deux chakras. Premièrement, il faut retenir le fait que ces deux chakras sont des antagonistes. Le plexus étant le maître d’œuvre du « JE » séparatif alors que le chakra du cœur répond avant tout au « NOUS » inclusif. Le plexus se veut le digne représentant de la personnalité telle que nous la définissons actuellement alors que le rôle spirituel du chakra du cœur est de manifester la nature profonde de l’âme.

Ce que j’appelle l’expérience de partage est une première étape qui donne au cœur la possibilité de s’ouvrir et de devenir vivant si l’on peut le formuler ainsi. L’évolution exige que les acquis engrangés par le plexus soient mis au service du cœur ; ce qui signifie au service d’un « NOUS » plus inclusif où la conscience de groupe et le bien du groupe importe plus que le bien personnel. Ce transfert plus que tout autre nécessite énormément d’épuration avant que le cœur remplace le plexus comme agent directeur de notre ligne de conduite. Une tâche que nous ne pouvons accomplir en un jour. Qu’a-t-il à épurer de si important me direz-vous ? Je vous répondrai que les exigences et les intransigeances que transportent le « JE » ne conviennent pas au développement d’un « NOUS » harmonieux et productif et c’est là que doit commencer ou se poursuivre, selon le cas, le processus d’épuration.

Tout le développement du « JE » repose sur le paradigme suivant ; désirer-posséder-consommer. Les exigences et les intransigeances que nous véhiculons sont toutes issues de ce modèle de pensée. Plus ces éléments sont présents et actifs, plus la relation connaît des périodes difficiles qui bien souvent conduisent à la séparation ; à moins que l’expérience porte ses fruits et permettre d’épurer le « JE ».

L’amour de l’homme, dominé par la personnalité, prend racine dans le désir (astral). S’il constitue le carburant de son amour, il se laissera guider par ce qui l’attire (désirer) pour ensuite vouloir se les approprier (posséder). L’ayant fait sien, il agit de manière à soutirer le plus de satisfactions et de bonheur possible (consommer). Parce que les relations amoureuses s’appuient sur ces prémisses, et qu’elles sont encore soumises à la logique du plexus solaire, il n’y a rien d’étonnant à ce que la fidélité soit la preuve ultime d’un amour sincère; la possession étant le facteur central de la relation. Rien d’étonnant non plus qu’il y ait tant d’échecs relationnels; la satisfaction étant l’exigence première qui doit prétendument confirmer l’amour que l’autre nous porte et qui doit mener au bonheur.

Parce qu’il n’est pas judicieux de créer des articles trop longs, ce thème sur la manière de comprendre et d’harmoniser les chakras comportera plusieurs articles. Pour bien les assimiler, je vous conseille de consulter l’ensemble des articles sur le sujet.

À suivre.

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s