La timidité.

La timidité est essentiellement une insécurité du « Je » lorsqu’il prend contact avec le « Nous ». La timidité s’installe lorsque le « Je » n’arrive pas à identifier sa place dans le « Nous », dans l’espace du « Nous », dans les désirs du « Nous », dans la pensée du « Nous », ou encore, dans le cœur du « Nous », etc..

Pour amoindrir son effet, penser d’abord à éliminer de votre esprit la peur du jugement. Plus l’idée de jugement est présente, plus les failles de la personnalité s’amplifient de manière exponentielle. La gêne, le doute, le manque de confiance, d’aisance et de confiance en soi prennent des proportions exagérées qui paralysent celui qui veut entrer en contact avec les autres. Cette tension mentale-émotive crée une congestion énergétique suffisamment importante qui finit par affecter le corps physique.

Pascal St-Denis

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s