Un regard spirituel sur l’absence de passion (article2)

Un regard spirituel sur l’absence de passion.

Il serait faux de penser que cette qualité s’appuie sur l’indifférence. Le danger est de la concevoir de cette façon, par la négation. En général, lorsque l’être l’humain prend conscience qu’il est allé trop loin dans une direction, il a tendance à tomber dans l’indifférence pour s’en échapper. Il pense qu’en agissant ainsi, il pourra en obtenir la maîtrise.

Il est peu probable qu’il parvienne au résultat souhaité, car être indifférent à une pulsion intérieure, c’est lui donner un pouvoir plus subtil qui s’exprime sous d’autres formes. Le processus évolutif en est un de transmutation de ce qui est inférieur en supérieur. Nous ne pouvons pas, par indifférence, mettre notre passé de côté, nous devons composer avec lui. Le présent devient ainsi un terrain de jeu qui détermine si les énergies du passé se raffinent ou se densifient.

En fait, l’absence de passion est l’acquis exprimé comme une certitude et non un désir à satisfaire. L’être humain qui a une forte tendance à fonctionner dans son corps émotif se laisse facilement entraîner dans une succession de désirs à combler. Cette attitude favorise l’apparition à répétition de passions de différentes intensités. Toute sa vie est axée sur le désir d’être. Il désire être ceci, il désire être cela. Autant il devient euphorique devant sa propre projection, autant il devient dépressif devant la vision qu’il a de lui-même.

En cultivant l’absence de passion, l’être humain porte davantage attention à ses acquis. Ils les expriment du mieux qu’il le peut. Il ne base pas sa vie sur le « désir être », mais sur un « état d’être ». Il est, et par l’expression de ses acquis, « il devient ». La vision qu’il a de lui-même est juste. Il se maintient en équilibre entre les pôles. Il n’est ni euphorique ni dépressif et sa projection est celle d’une certitude de ce qu’il est et non une projection désordonnée de désirs à satisfaire. Retenez ceci : en raison de sa nature, l’absence de passion puise sa force dans l’équilibre.

Souvent, les désirs axés sur les réalisations matérielles ne font qu’accentuer le vide « passionné », si je puis dire. Nous confondons régulièrement cette qualité à nos états humains défaitistes et maladifs. Il est curieux de constater que la société en général associe l’absence de passion aux gens sans entrain, sans dynamisme et sans ambitions. C’est pourquoi nous la trouvons si peu attrayante en raison de l’image que nous en avons.

Il faut comprendre que cette qualité est un état dynamique qui nous pousse à manifester nos acquis et qu’elle est imperméable aux sollicitations issues de peurs, d’angoisses.

Au point de vue physique, elle met de l’ordre dans nos attirances démesurées et dans nos désordres qualifiés de normaux. Elle élimine progressivement le goût faussé pour la possession matérielle au service de la satisfaction émotive.

Le corps émotif est la cible la plus rébarbative. Il se sent attaqué dans ses racines sécurisantes de fausses attitudes, de richesses de cœur, dira-t-on. L’absence de passion est en ce domaine l’attaque la plus agressive faite à la personnalité, car les sociétés ont construit leurs rapports de force sur des désirs auxquels elles sont très attachées.

Au niveau mental, elle contribue à démystifier la pensée humaine pour lui donner un caractère plus universel. Nos sociétés s’accaparent du génie humain pour des fins personnelles afin de donner satisfaction à leurs désirs souvent « passionnés » de pouvoir, d’individualismes, de richesse et autres. Le but premier d’un esprit ouvert à l’universalité est alors anéanti partiellement, car la conscience axée sur le « JE » est soumise à des règles humaines fort logiques. À ce point de l’évolution, il s’agit de remettre au monde mental son rôle premier qui est de se dégager des entraves émotives et personnelles pour mieux élaborer des vérités de tout temps exprimées. L’absence de passion permettra au génie humain de travailler sans barrières au profit de l’évolution globale.

À suivre.

Pascal  St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s