Les grandes qualités (article 10) choisir la bonne approche

Choisir la bonne approche.

La recherche d’équilibre est une chose, mais encore faut-il opter pour la bonne approche. Deux voies qui s’offrent à nous sont particulièrement intéressantes à analyser. Même si dans les deux cas la recherche d’équilibre est omniprésente, la manière d’y arriver diffère énormément. Pourquoi en est-il ainsi ? Parce qu’en réalité l’une d’elles masque un déséquilibre qui retarde ou du moins annihile l’évolution de la personne concernée.

Cette approche touche le désir constant d’équilibre avec notre environnement. Ce qui intéresse celui qui adopte cette approche est le maintien harmonieux de son milieu de vie même s’il doit faire taire sa réalité intérieure pour y arriver. Alors que l’évolution exige qu’il établisse une certaine maîtrise de lui-même, il répond facilement à la manipulation.

La maîtrise qu’on exerce dans une situation donnée, voulue ou non, amène à la manifestation du soi véritable. Il amène à la découverte de nos ressources profondes, de notre réalité, de nos capacités de réalisation humaine et spirituelle. À l’opposé, il y a la manipulation qui vient de l’extérieur. Elle se fait en gestes, en paroles, en regard, en sentis. Cela se produit très subtilement, une approche amicale, parentale, voire amoureuse. Il n’y a pas de domaine particulier de manifestation, cela se fait en tout et partout. Cela amène un changement chez l’individu, en son désir de réalisation. En voulant répondre aux attentes de ceux qui nous entourent, nous avons tendance à taire notre voix intérieure. Dans la manipulation, il y a dispersion dans le geste, désordre et confusion dans l’action. Cela nous entraîne dans une voie ou l’influence conduit à une expression erronée. Dans la manipulation la résonnance est trop faible ou trop forte, mais jamais juste.

Nous voyons souvent d’un mauvais œil les personnes qui contrôlent. C’est le cas lorsque ce contrôle s’exerce sur les autres et non envers soi. Le véritable contrôle stabilise l’équilibre. Il nous permet d’assurer l’expression de ce qu’il y a de plus élevé en nous. Le contrôle ne laisse pas l’influence extérieure modifier notre expression première. Cela permet de rester soi-même et de construire notre vie selon ce que l’on est et non selon ce que les autres aimeraient que l’on soit.

Quand le contrôle manque apparaît la manipulation et nous devenons trop sensibles à ce qui se passe autour de nous. Cette sensibilité nous empêche de concentrer notre attention sur ce que l’on doit faire parce qu’il nous faut continuellement tenir compte des désirs et des intérêts des autres. Dans la manipulation, nous avons de la difficulté à percevoir ce qui nous convient parce que nous perdons facilement contact avec nos propres et véritables objectifs qui proviennent de notre monde intérieur.

Pascal St-Denis

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s