Un point de vue sur les causes de maladies.

Pour faire suite aux trois articles sur le pouvoir de conscientisation de la maladie, il est temps de réfléchir sur l’attitude à prendre lorsqu’une déficience quelconque vient perturber notre quotidien. Lorsque nous déterminons les multiples causes de nos malaises, un grand pas évolutif devient possible.

Du point de vue de la médecine orthodoxe, la plupart des idées qui découlent de ces articles peuvent paraître saugrenues. Il faut donc du temps pour que ce premier cadre d’idées effectue son impact et soit accepté comme une hypothèse possible par ceux qui ont l’esprit plus ouvert. Ensuite, il faut encore une longue période de temps avant qu’on ait effectué assez de recherches pour pouvoir formuler des conclusions bien nettes qui permettront à l’opinion publique d’assimiler les conclusions et d’en tirer parti. Je me dois de mentionner que l’idée de multiples niveaux de cause de maladie n’est pas nouvelle pour ceux qui explorent le mysticisme et l’occultisme.

En disant cela, je ne critique pas la profession médicale. Les charlatans sont rares. Bien entendu, ils existent, comme il existe des corrompus et des indésirables dans toutes les professions. Où n’en trouve-t-on pas ? Les esprits fermés sont nombreux et là encore, où n’en trouve-t-on pas ? Les pionniers qui explorent les nouvelles lignes de pensée, et les hommes qui ont saisi quelques-uns des concepts du Nouvel Âge ont bien souvent, eux aussi, des esprits étroits. Ils ne veulent plus connaître que les nouvelles tendances, expériences, et méthodes. Ils jettent alors par-dessus bord tout le passé, ce qui leur cause une perte immense. Dans le cadre de ses buts et dans son champ d’activité, la profession médicale possède des annales qui comptent parmi les plus vastes et les plus magnifiques du monde. Elle a développé certaines des plus importantes qualités de l’âme ; le sacrifice du soi la compassion, et l’esprit de service. Mais les voies et techniques du Nouvel Âge sont difficiles à assimiler. Il faut renoncer à beaucoup d’anciens errements et en sacrifier maints autres avant que le nouvel art de la guérison devienne praticable.

La recherche des causes de maladies jusque dans les corps subtils n’a qu’un intérêt relativement médiocre tant que les penseurs du monde n’ont pas franchement reconnu l’existence de ces corps. Ils devront y arriver par une science psychologique juste et logique et par le développement des facultés de clairvoyance. La meilleure réaction qu’on puisse attendre des médecins dont l’esprit est le plus ouvert, c’est d’admettre que l’attitude psychologique, l’état mental, et les conditions émotionnelles du patient ont une influence favorable ou défavorable. Un grand nombre en sont déjà là, et cela seul compte pour beaucoup.

Donc, quand je dis par exemple que le cancer a ses racines dans les conditions astrales et qu’il a commencé sa carrière à l’époque Atlante, cela ne signifie pas grand-chose aujourd’hui pour la moyenne du public. Il ignore qu’un grand nombre de personnes actuellement vivantes sont Atlantes dans leur conscience. Qu’en pensez-vous ?

Tiré des enseignements d’A.A.Bailey

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s