L’utilisation d’un chakra. (tensions et maladies)

Lors du processus de transfert entre chakra et lorsque les forces du corps reçoivent un flux anormal d’énergie, le danger est évident. Toute mutation dont l’activité est imposée au lieu d’être laissée au cours naturel de l’évolution comporte son lot de difficultés.

Pourquoi existe-t-il tant de maladies, de troubles nerveux et divers états pathologiques parmi ceux qui sont orientés vers la lumière ? La réponse est que la tension exercée sur le véhicule physique par le changement des forces est généralement trop forte. Cela provoque des conditions regrettables qui se trouvent aggravées par les choses inconsidérées faites par l’homme alors qu’il cherche à maîtriser son corps. Toutefois, il vaut beaucoup mieux que les résultats indésirables se manifestent au niveau du physique plutôt que dans l’astral ou le mental.

Ce point est rarement saisi, et de là vient l’accent mis sur l’idée que la maladie, la mauvaise santé et les maux sont des indications d’erreurs individuelles, d’échecs et de prétendus péchés. Ils peuvent indiquer tout cela bien entendu, mais pour celui qui s’efforce de discipliner et de maîtriser sa vie, ils sont le résultat inévitable du choc des forces. Ces forces sont celles des énergies éveillées et en processus d’élévation qui rencontre celles du chakra dans lequel elles sont élevées. Ce choc provoque des tensions, des malaises physiques et, comme nous l’avons vu, de nombreux désordres. Le transfert en masse qui se poursuit sans arrêt chez l’humain est l’une des causes qui favorisent la maladie et la mauvaise santé que l’on trouve partout actuellement. Lors de cette mutation, le plexus solaire connait une activité anormale, relâchant ainsi toutes sortes de forces astrales dans la conscience de l’homme ; craintes, désirs de nature indésirable et nombreuses caractéristiques émotives qui causent aux individus tant d’angoisse. Le processus est le suivant. D’abord, la conscience enregistre les impressions astrales, puis elle les formule sous forme de formes-pensées et comme l’énergie suit la pensée, un cercle vicieux est établi, impliquant le corps physique.

Dans l’agitation provoquée par ces forces qui s’entrechoquent,

  1. a) et qui d’en bas, montent dans le plexus solaire,
  2. b) et qui en provenance de plan astral, se déversent dans le plexus solaire
  3. c) et qui réagissent au pouvoir magnétique et attractif des chakras supérieurs.

Durant cette agitation, la vie intérieure de l’homme devient un tourbillon d’énergies en conflit, avec des effets désastreux sur l’appareil intestinal, sur le foie et sur les autres organes se trouvant au-dessous du diaphragme. Suite à cette agitation, la personne est souvent dyspeptique et cela ne vient pas toujours d’une mauvaise hygiène alimentaire et de mauvaises habitudes physiques. Dans de nombreux cas, ce sont les processus de transfert qui se poursuivent qui en sont la cause.

Une des difficultés qui tendent aussi à augmenter la tension est l’incapacité de l’homme à maintenir le mental séparé de sa condition physique. L’énergie suit inévitablement la pensée et là où se trouve une zone d’angoisse, le mental y jette toute son attention. Cela n’améliore pas la situation, mais la rend pire. La meilleure règle devrait être de conserver le mental nettement au-dessus et loin de la zone où le transfert s’effectue.

Les maux dont nous traitons ici résultent d’un grand nombre de causes. Il pourrait être utile d’en faire la liste, tout en vous rappelant que les chakras qui se trouvent le long de la colonne vertébrale et dans la tête gouvernent des régions du corps bien définies. Celles-ci sont effectuées et dirigées par les chakras, et c’est dans ces régions que l’on cherche les indications des troubles.

Ne manquez pas la suite.

Tiré des enseignements d’A.A. Bailey

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s