Les chakras et leur développement progressif.

Je voudrais porter à votre attention les trois points suivants, concernant le transfert d’énergie et qui doivent être gardés à l’esprit :

1.Il existe un transfert à effectuer de tous les chakras inférieurs vers les chakras plus élevés et généralement cela se fait en deux stades. Ce transfert a comme parallèle le transfert d’énergie spirituelle en provenance de l’âme. Ce deuxième stade devient possible dans la mesure où l’homme opère le premier transfert au sein de lui-même. Concernant le premier stade de transfert, voici ce qui doit être accompli :

 a) L’énergie du chakras à la base de la colonne vertébrale doit être élevée et transportée le long de la colonne vertébrale au centre de la tête, en passant par le centre ajna.

b) L’énergie du chakra sacré (gouvernant la vie sexuelle et les organes de création physique) doit être élevée au centre de la gorge, qui devient l’organe d’activité créatrice d’une nature spirituelle.

c) L’énergie du plexus solaire (organe de désir personnel soi-conscient) doit être élevée au cœur et là se transmuer en service de groupe.

2. Tous les chakras sont développés et amenés à l’activité en trois étapes et conditionnent ainsi progressivement la vie extérieure de l’homme : Pour rendre cela plus vivant, je vous présente les sept grandes périodes de développement des chakras. Elles concernent tous les transferts vers le coronal (ascendant) et la descente de l’énergie de l’âme dans tous les chakras du corps (descendant).

 a) Il y a une période où les chakras sont actifs seulement d’une manière paresseuse et à demi-endormie. Les forces dont ils sont formés se meuvent lentement et à un rythme lourd. Le point de lumière au centre est relativement calme. Il y a juste assez d’énergies qui se déversent dans le centre pour produire la préservation de la vie, le fonctionnement régulier de la nature instinctive, et en outre, une tendance à réagir, d’une façon variable et inintelligente, aux stimulations venant du plan astral, en passant par le corps astral individuel.

b) Une période où a lieu un net accroissement de force. La lumière des chakras est plus brillante et le plexus solaire, en particulier, devient très actif. Jusque là, toute la vie réelle de l’homme est centrée au-dessous du diaphragme. Les chakras qui sont au-dessus du diaphragme sont faibles, ternes et relativement inactifs, bien que le point au centre soit plus électrique et dynamique. A ce stade, l’homme est le citoyen intelligent moyen, dirigé d’une façon prédominante par sa nature inférieure. Ses réactions émotives conditionnent sa manière de penser et le mental est alors utiliser pour donner satisfaction à ses besoins. Ses chakras sont les récepteurs principaux de forces physiques et astrales, mais occasionnellement ils répondent aux impacts mentaux.

c) Une période où le premier transfert est effectué. Ceci peut durer longtemps et s’appliquer à plusieurs vies.  Les chakras au-dessous du diaphragme sont complètement éveillés;  leur activité est grande;  leur lumière est vive;  leurs rapports réciproques sont réels, au point qu’un champ magnétique complet a été établi, impliquant toute la région au-dessous du diaphragme et devenant assez puissante pour étendre son influence au-dessus du diaphragme. Le plexus solaire devient l’organe dominant à la place du centre sacré qui a si longtemps déterminé la vie de la nature animale. Il devient le récepteur des courants d’énergie qui viennent d’en bas et qu’il absorbe. Il commence sa tâche qui consiste à les détourner et à les transférer aux chakras plus élevés. L’homme est maintenant le citoyen hautement intelligent. Il est conscient du dualisme de sa nature, de ce qui est au-dessous et de ce qui est au-dessus, ainsi qu’on l’a exprimé, et il est prêt à vivre une expérience en ce sens.

d) Une période où le transfert est poursuivi. Les forces du sacré sont transportées à la gorge et les forces du plexus solaire sont transportées au cœur. Ce dernier transfert est encore d’une importance si modeste que l’effet du transfert est presque négligeable. Cette période est une période longue et très difficile. Aujourd’hui, beaucoup de gens passent à travers les périodes (c et d), qui sont préparatoires à l’expression de la vie spirituelle.

 e) Une période où les chakras du cœur et de la gorge sont mis en activité. L’homme est un créateur intelligent sur un plan ou sur un autre et il devient lentement conscient du groupe. Jusque là cependant, ses réactions sont encore mues par l’intérêt personnel, bien qu’en même temps il soit sujet à des cycles de vision et à des périodes d’efforts spirituels. La vie spirituelle l’attire nettement.

 f) Une période suit et le centre ajna, qui gouverne la personnalité intégrée, devient actif et domine. La vie de sentiment et d’effort spirituel est alors susceptible de disparaître temporairement en ce qui concerne la ferveur de son expression et l’ardeur de ses disciplines. L’intégration de la personnalité avec ses ambitions et ses buts prennent sa place. C’est un changement temporaire juste et bon qui tend à un développement complet. Il émergera de nouveau lorsque la nature mentale aura été entièrement éveillée et que le désir de satisfaction mentale aura été rassasié. Pendant cette période, nous voyons que l’homme intelligemment créateur ou puissant arrivera au zénith de la vie de la personnalité. Les chakras au-dessus de la tête seront actifs et fonctionneront, mais les chakras au-dessous du diaphragme seront subordonnés à ceux qui se trouvent au-dessus et seront dominés par eux.  Ils sont alors soumis à la volonté, qui les conditionne, de l’homme gouverné à ce moment par l’ambition, les expédients intellectuels et la forme de travail de la personnalité. L’ajna est brillant et puissant;  la gorge est intensément actif et le cœur s’éveille rapidement.

 g) Une période où le chakra le plus élevé de la tête est amené à une activité rayonnante. Ceci se produit en tant que résultat de l’éveil (d’une manière nouvelle et plus puissante) de l’instinct spirituelle et cette fois, en tant qu’approche intelligente de la réalité.  Le résultat est double:

L’âme commence à verser son énergie dans tous les chakras éthériques ou vitaux, en passant par le centre de la tête.

Le point au cœur de chaque centre entre dans sa première réelle activité ; il devient rayonnant, brillant, magnétique et plein d’énergie, si bien qu’il « fait pâlir la lumière de tout ce qui se trouve autour de lui ». Tous les chakras du corps sont alors mis en une activité ordonnée par les forces d’amour et de volonté. Puis arrive le transfert définitif de toutes les énergies physiques et psychiques dans le centre de la tête au moyen de l’éveil du centre à la base de la colonne vertébrale. Ensuite, les grands opposés Polaires, tels qu’ils sont symbolisés et exprimés par le chakra de la tête (organe d’énergie spirituelle) et le centre à la base de la colonne vertébrale (organe des forces matérielles) fusionnent. A partir de ce moment, l’homme est gouverné uniquement d’en haut, par l’âme.

Inspiré des enseignements d’A.A. Bailey

Pascal St-Denis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s